Share This:

Une question sur ce modèle ? Venez sur le FORUM

Test du smartphone Vernee M5 : En trois mots ; fluide, économique et polyvalent

Merci à Gearbest qui m’a permis de tester ce smartphone. Ne cherchez pas un quelconque lien avec le monde de l’automobile sportive, le M5 de chez Vernee n’a rien à voir avec une BMW du même nom, et pourtant ! S’il fallait comparer ce smartphone à la production automobile, il serait à placer dans la catégorie des sportives car ses performances n’ont rien d’un modèle d’entrée de gamme. Le Vernee M5, proposé à environ 100 €, est un smartphone qui embarque un SoC relativement performant et une fiche technique attractive.

Contenu du coffret de vente : Le minimum

Pour son packaging, Vernee n’a pas cherché pas bien loin… Boîte blanche, chargeur, écouteurs (à oublier) et câble Micro-USB…

Il y a déjà une protection d’écran en place sur le smartphone mais je vous conseille de la remplacer par une protection d’écran en verre trempée qui assurera une meilleure glisse. Protection d’écran en verre trempé pour Vernee M5

Présentation : Un smartphone au look peu original mais à la finition surprenante

Pour son modèle M5, Vernee a choisi un design simple mais efficace faisant étrangement penser à un iPhone 6.

Alors que la face avant affiche un écran de 5,2″ et aucune touche physique, le dos est recouvert d’un métal au toucher rassurant.

En haut de l’écran, on trouve un capteur photo de 8 Mégapixels ainsi qu’une LED de notification très appréciable quand on sait que le Samsung Galaxy J5 2017 fait l’impasse…

L’écran occupe environ 74% de la face avant, c’est bien mieux qu’un iPhone 6 (66%) et même mieux qu’un Samsung Galaxy J5 2017 (71%) mais il est dommage de ne pas trouver de touches physiques sous l’écran du Vernee M5.

Sur la tranche droite, on trouve les boutons de volume et de veille. Notez qu’ils sont très bien implantés, parfaitement dans l’alignement de la coque. Ils ne grincent pas sous la pression et il y a très peu de jeu. Finition sans faute donc…

Sur la tranche gauche, on accède au tiroir pour la SIM et la Micro-SD. Il est possible d’insérer deux SIM au format Nano ou une SIM au format Nano et une Micro-SD.

Sur la tranche inférieure, on note la présente d’un port USB au format Micro, servant à la fois pour la recharge ou pour le branchement d’un périphérique OTG (clé USB par-exemple). On trouve aussi les orifice pour l’unique haut-parleur (au rendu passable) et l’orifice pour le micro. On peut aussi remarquer la présence de deux vis Torx qui démontrent que ce smartphone peut être aisément démonté, pour remplacer la batterie par-exemple.

La prise casque au format traditionnel Jack 3,5mm est logée sur la tranche supérieure.

Le dos de l’appareil regroupe un capteur photo de 13 Mégapixels qui dépasse très légèrement, accompagné d’un flash LED. Dessous, on remarque le capteur d’empreintes digitales. Les bandes horizontales en haut et en bas n’ont rien d’esthétique ! Ce sont en fait les antennes.

Caractéristiques : Une fiche technique enviable compte tenu du prix !

Ce smartphone Vernee M5 avance une fiche technique intéressante, notamment en ce qui concerne le SoC qui s’articule autour d’un processeur 8 cœurs à 1,51 GHz, 4 Go de RAM en DDR3, une puce graphique Mali T860 et 32 Go de ROM.

Smartphone Vernee M5
PrixVoir l'offre la moins chère chez Amazon

Voir l'offre la moins chère chez Gearbest

Dimensions

Hauteur147 mm
Largeur72 mm
Épaisseur7 mm
Poids145 grammes
MatièresDos en métal
Façade en plastique
Verre non traité 2,5D

SoC

CPUMediatek MTK6750, 8 cœurs dont 4 ARM Cortex A53 à 1,5 GHz et 4 cœurs à 1 GHz
GPUMali T860
RAM4 Go DDR3
ROM32 Go
(23,95 Go disponibles pour l'utilisateur)
Mémoire extensibleMicro-SD jusqu'à 128 Go

Système d'exploitation

OSAndroid
Version7.0 (Nougat)

Écran

Diagonale5,2 pouces
TechnologieLCD IPS 1280x720 pixels
Densité de 282 points par pouce
Traitementnon

Connectivité

DAS0,5w/kg
Double SIMoui (2 SIM Nano)
L'insertion d'une deuxième SIM empêche l'insertion d'une carte mémoire
Bandes de fréquence2/3/4G
4G LTE FDD B20 800, B3 1800, B1 2100, B7 2600
GPSoui, A-GPS
Wifi802.11 b/g/n
Bluetooth4.1
USBMicro-USB

Batterie

Capacité3300 mAh non amovible
Autonomie en veille200 heures
Autonomie en appels5 heures (en 3/4G)

Appareil photo dorsal

Résolution13 mégapixels
Autofocusoui
FlashFlash LED

Caméra visio

Résolution5 mégapixels (interpolée à 8 Mégapixels)

Autres caractéristiques

Prise casqueJack 3,5mm
Haut-parleur1 sur la tranche inférieure
Radio FMoui
Capteur d'empreintesoui
Émetteur infra-rougesnon

Performances : Des scores corrects qui présagent d’une excellente fluidité

Les scores mesurés ne reflètent pas nécessairement l’expérience utilisateur final mais sont un bon indice de comparaison avec d’autres terminaux déjà mesurés sur ce site.

J’ai par-ailleurs constaté que les scores que j’ai obtenu, notamment sur AnTuTu, étaient légèrement différents de ceux mesurés par mes confrères. Par-exemple, Alex de Top-For-Phone.fr a obtenu un peu plus de 40.000 points sur AnTuTu.

Benchmarks Vernee M5
AnTuTu38 588 points
PCMark3 230 points
3DMark Ice Storm Unlimited8 631 points
3DMark Ice Storm Unlimited (Graphics)8 277 points
(51,7 img/s)
3DMark Ice Storm Unlimited (Physics)10 149 points
(32,2 img/s)

Écran : L’excellente surprise, c’est peut-être lui

Outre le SoC puissant, ce Vernee M5 renferme un écran IPS en définition HD. Smartphone chinois, de surcroit pas cher, on pourrait s’attendre à un écran du siècle passé ! Il n’en n’est rien, l’écran du Vernee M5 est plutôt bon.

Sur cette diagonale de 5,2″, les 720×1280 pixels de l’écran sont parfaits. La densité de pixels de 282 points par pouce pourrait paraître faiblarde tant les derniers flagships Samsung et LG avancent des résolutions d’écran de fou… Mais à l’usage, cet écran HD s’avère très lisible, très confortable, pas fatiguant…

Les angles de vision sont bons, sans plus. Néanmoins, le contraste est excellent et les couleurs ne sont ni flashy ni délavées… En somme, l’écran du Vernee M5 est l’autre bonne surprise qui contribue au sentiment d’avoir vraiment un produit abouti entre les mains.

Interface : De l’Andoid 7 (Nougat) quasi stock pour une fluidité parfaite

Pour l’OS, Vernee a eu le bon goût d’installer Android en version 7.0 (Nougat) sans le polluer d’applications en tous genres aussi inconnues qu’inutiles… Le premier démarrage du smartphone et la mise en route se fait donc très rapidement… Je pense notamment aux smartphones Asus dont le premier allumage est très pénible à cause de nombreuses applications préinstallées qui nuisent à la bonne compréhension. Ici, rien de tout ça, le Vernee M5 est livré quasi vierge.

Bien qu’il s’agisse d’un smartphone chinois, le Play Store est préinstallé, tout comme Gmail et les autres applications courantes de Google.

Il y a un système de mises à jour OTA. D’ailleurs, aussitôt connecté à mon réseau Wifi, le Vernee M5 m’a proposé de faire une mise à jour de 117 Mo… L’installation n’a pas pris plus de 3 minutes, redémarrage compris ! C’est du rapide…

Le Launcher (lanceur d’application) n’est pas de l’Android Stock. Toutefois, il offre suffisamment d’options de personnalisation pour convenir à 90% des utilisateurs. Si vous souhaitez pousser la personnalisation de ce smartphone, il sera bien entendu possible d’installer Apex ou Nova, deux lanceurs de référence, disponibles gratuitement.

Module photo : Focus sur son capteur de 13 Megapixels

Le Vernee M5 abrite un seul capteur dorsal dont la provenance n’est pas clairement annoncée. Même à la lecture du fichier EXIF d’une photo, il n’est pas possible de connaître la provenance du capteur. Qu’importe, j’ai voulu vérifier si les 13 Megapixels annoncés offraient un rendu satisfaisant.

Tout d’abord, l’appareil photo se lance extrêmement rapidement. Un clic sur l’icône « photo » et l’appareil est prêt à shooter en 1,2 secondes environ. Aussi, la capture est très réactive.

L’application offre quelques réglages comme la balance des blancs, l’exposition ou encore la gestion de la sensibilité ISO. Toutefois, l’ergonomie n’est pas géniale.
Le mode HDR est redoutable pour capturer les détails dans les zones sombres et lumineuses d’une image, du moment qu’on ne bouge pas pendant la seconde nécessaire à la prise de vue. Le rendu est ensuite très vendeur car l’image fourmille de détails et l’effet HDR n’est pas trop agressif.

En bref, l’usage de l’appareil photo ne pose pas vraiment de souci sur ce Vernee M5, c’est réactif et le rendu ne souffre pas de reproches flagrants.

Voici quelques photos non redimensionnées, non retouchées, pour vous laisser apprécier les qualités de ce capteur 13 Mégapixels.

Exemples de photos prises avec le Vernee M5

Appareil photo frontal

L’appareil photo frontal du Vernee M5 dispose d’un capteur de 5 Mégapixels avec un mode interpolation à 8 Mégapixels. Il produit des clichés de 3264×2448 pixels. Comme d’habitude sur ce genre d’appareil économique, le capteur frontal produit des clichés de qualité inférieure au capteur dorsal. Toutefois, il faut reconnaître que le résultat est potable… Notez qu’il est possible d’activer le mode HDR ou encore un mode « Beauté ».

Vernee M5 : Mode normal contre HDR

Le mode normal est à gauche, le mode HDR à droite.

Mode vidéo : La captation HD est bien évidement de la partie

Point de 4K ou UHD sur ce Vernee M5 mais pour un smartphone vendu 100 €, on n’en attendait pas autant… Toutefois, que ce smartphone puisse filmer en Full HD (1920×1080 pixels) est une bonne surprise quand la plupart des autres modèles se contentent d’une définition HD (1280×720 pixels).

La fluidité est plutôt bonne, la captation s’effectuant à 30 images par seconde. En revanche, l’absence de stabilisation du capteur (à ce prix, rien d’étonnant) fait que le Vernee M5 captera le moindre de vos tremblements. Au visionnage, cela n’est pas forcement très agréable mais peut toutefois se corriger dans un logiciel de montage vidéo. Il existe toutefois un mode permettant de stabiliser électroniquement les vidéos. Nommé EIS, ce procédé recadre légèrement la vidéo et corrige les soubresauts en décalant l’image. Ce procédé n’est pas redoutable mais améliore un peu la stabilité.

Exemple de vidéos prises avec le Vernee M5

Jeux vidéo : Un iGPU qui en met plein la vue

Avec un CPU 8 cœurs 1,5 GHz, 4 Go de RAM en DDR3 et une puce graphique Mali T860, le Vernee M5 promet de faire tourner les jeux 3d avec une certaine aisance.

C’est bien le cas lorsqu’on lance une partie de Real Racing 3D, un jeu de course de voitures pourtant exigeant, le rendu est fluide et les graphismes riches.

 

Grâce à son écran de « seulement » 720×1280 pixels, le GPU peut se concentrer sur la fluidité plutôt que sur le nombre de pixels. Cela contribue bien évidement à la cadence d’images qui flirte souvent avec les 30 à 40 img/sec, sans pour autant gâcher l’expérience visuelle ! La définition reste plus qu’acceptable sur cet écran de 5,2 pouces.

Réseaux et télécommunications : Tout y est ou presque

Le Vernee M5 propose le strict nécessaire : Bluetooth 4.0, Wifi b/g/n, GPS, accéléromètre et gyroscope.

Dommage qu’il ne propose pas de capteur de proximité (qui vise à éteindre l’écran lorsqu’on l’approche de l’oreille) ni de capteur de luminosité ambiante. Android utilise donc la caméra frontale pour adapter la luminosité de l’écran mais cela fonctionne finalement assez bien.

Question 4G, bien que d’origine chinoise, ce smartphone est pleinement compatible avec nos opérateurs français ! Le Vernee M5 est compatible en 4G LTE FDD avec les bandes suivantes :

  • B20 800MHz : Orange, SFR, Bouygues
  • B3 1800MHz : Orange, SFR, Bouygues, Free
  • B1 2100MHz : non utilisée en France pour la 4G LTE FDD
  • B7 2600MHz : Orange, SFR, Bouygues, Free

Seule la bande des 700 MHz manque à l’appel mais elle fait partie des moins utilisées par nos 4 opérateurs français. En fait, seuls Bouygues et Free ont recourt à cette longueur d’onde de 700MHz pour une faible partie de leurs antennes, respectivement 11 sur 19000 et 781 sur 14000.

Au sujet du Wifi, il faudra se contenter d’une seule bande supportée, celle de 2,4 GHz. Elle a l’avantage de permettre de capter plus loin mais le débit plafonne à 25 Méga environ. Cela vous permettra tout de même de télécharger une application de 20 Mo en 6,5 secondes !

Autonomie : Dans la moyenne

Pour son smartphone Vernee M5, le constructeur chinois a choisi d’intégrer une batterie de 3300mAh.

Le rechargement de celle-ci s’effectue en environ 2h sur un chargeur mural, ce qui est raisonnable. Par-contre, le smartphone n’est ni compatible induction, ni QuickCharge…

L’autonomie est satisfaisante. Si on utilise le Vernee M5 modérément, il est possible de tenir toute une journée voire même un jour et demi. Par-contre, si on insiste sur la puce Wifi, les visionnages de vidéos ou le jeu, la batterie rendra les armes bien plus rapidement. Finalement, ce Vernee M5 ne fait pas de miracles question autonomie, il est dans la moyenne…

Conclusion : Les grandes marques ont du souci à se faire

Il est loin le temps où la Chine concevait des appareils poussifs et peu séduisants… Pour un smartphone positionné en entrée de gamme, il faut reconnaître que les prestations sont vraiment honorables. Les performances sont à la hauteur de la fiche technique mais vraiment au delà de ce que je pouvais imaginer pour un smartphone vendu 100 €… Les 4 Go de RAM sont appréciables et rendent l’expérience fluide et efficace ! On a rarement besoin d’attendre que le Vernee M5 digère nos sollicitations… Il réagit toujours très vite et c’est un régal au quotidien. Question autonomie, le Vernee M5 ne m’a pas déçu non plus. Question connectivité, c’est un quasi sans-faute… Bref, si vous recherchez un smartphone bien construit, pas cher et cohérent sur un marché saturé où il devient très difficile de se décider, ne cherchez plus ! Ce Vernee M5 vous en offrira bien plus que ce à quoi on doit s’attendre dans cette petite fourchette de prix. C’est une affaire.

Les « Plus » :
– Finition correcte
– Rapport qualité/prix impressionnant
– Écran au rendu très satisfaisant
– Interface ultra fluide et réactive
– Capteur photo correct
– Capteur d’empreinte ultra réactif
– Chauffe modérément
– Son du haut-parleur honorable

Les « Moins » :
– Les bordures en haut et en bas sont un peu trop épaisses
– Absence de capteur de luminosité ambiante
– La protection d’écran d’origine n’offre pas suffisamment de glisse

Où acheter : Vernee M5 pas cher ? Suivez le guide

J’ai reçu mon exemplaire du Vernee M5 grâce à l’excellent site Gearbest. J’ai passé commande le 22 novembre depuis l’entrepôt à Hong-Kong et j’ai reçu l’appareil le 8 décembre à 12h par mon facteur contre signature. Il a donc fallu une petite quinzaine de jours pour recevoir ma commande qui a transité par les Pays-Bas, cela me paraît tout à fait raisonnable.

Pour acheter ce smartphone, j’ai retenu deux enseignes que j’affectionne particulièrement.

  • Gearbest : Sur ce site, vous aurez assurément un tarif compétitif ! Vous pouvez économiser entre 10 et 30% par-rapport aux sites Européens. L’inconvénient, c’est le délai de livraison qui prend 10-20 jours. Voir l’offre la moins chère
  • Amazon : Sur Amazon, vous bénéficiez d’une garantie complète et de délais de livraison ultra courts (2-5 jours) du moment que vous choisissez une offre où Amazon se charge de l’expédition. Voir l’offre la moins chère
Summary
Author Rating
1star1star1star1star1star
Aggregate Rating
5 based on 1 votes
Brand Name
Vernee
Product Name
M5
Price
EUR 101
Product Availability
Available in Stock

Share This:

Une question sur ce modèle ? Venez sur le FORUM