Share This:

Une question sur ce modèle ? Venez sur le FORUM

Test du Doogee Mix : Écran borderless au service du design

Doogee est une marque surtout connue pour ses smartphones low-cost qu’elle écoule sur les divers Marketplaces en ligne et sites spécialisés high-tech. J’avais déjà eu l’occasion de tester le Doogee X5 Max et sa déclinaison Pro et, bien que performants sur certains points, ces smartphones tout plastique ne faisaient pas l’unanimité question design… Le Doogee Mix inverse complément la tendance ! Ici, c’est clairement la conception qui est mise à l’honneur avec un écran borderless, des faces en plastiverre plus élégantes que jamais et une finesse exemplaire. Qui plus est, dans cette variante Aurora Blue, je trouve ce Doogee Mix magnifique ! Voici son test détaillé.

Présentation : Xiaomi en ligne de mire

Le Doogee Mix a beaucoup fait parlé de lui sur les sites spécialisé, notamment concernant son design inspiré d’un modèle de chez Xiaomi, le Xiaomi Mi Mix. Ne cherchez pas les différences question design, il n’y en a pas, ce sont des clones ! L’écran du Xiaomi Mix est plus grand mais pour le reste, ces mobiles semblent sortir du moment designer… Doogee a même été jusqu’à reprendre la dénomination « Mix » pour ce modèle de smartphone borderless. Toutefois, si l’appartenance question design est flagrante, on ne s’en plaindra pas. En effet, le look de ce Doogee Mix, très travaillé est tout simplement l’un des plus réussis du moment, surtout dans ce bleu « Aurora Blue » qui change du noir morose et du blanc si courant…

Là où Doogee fait la différence avec son grand frère de chez Xiaomi, c’est question SoC. En effet, si Xiaomi a choisi un jeu de composants Qualcomm, Doogee reste fidèle à ses traditions et va plutôt chercher chez un fondeur low-cost : Mediatek. Quoique, dans cette version à processeur Helio 8 cœurs 2,5 GHz avec 4+64 Go, cela n’a plus vraiment l’air d’un low-cost !

Sachez en outre que le smartphone Doogee Mix est disponible en deux variantes :

Caractéristiques techniques

« Helio P20 ou Helio P25 dans le Doogee Mix ? »

Il y a eu beaucoup de réactions quant au processeur qu’embarque le Doogee Mix version Helio P25 ! En effet, le fabricant annonce une version avec processeur Mediatek Helio P25 mais dans les différents Benchmarks, on s’aperçoit que les scores reflètent plutôt ceux d’un Mediatek Helio P20. L’application CPUz annonce un processeur Mediatek MT6757 8 cœurs ARM Cortex-53 à 2,39 GHz alors qu’AnTuTu annonce un CPU Mediatek 6757CD (P25)… Mon sentiment est qu’il s’agit bien d’un Mediatek Helio P25 sous-cadencé à 2,39 GHz (au lieu de 2,5 GHz d’origine) pour contenir la chauffe et préserver l’autonomie. Dans les faits, ces deux processeurs (Le P20 et le P25) sont quasi identiques et la seule différence réside dans la fréquence d’horloge légèrement supérieure sur le P25… Pour le reste, on a toujours la gravure en 16nm, la même quantité de RAM supportée, les même résolutions photo/vidéo supportées, le même GPU Mali T880 à 900MHz… Au quotidien, la différence entre un Helio P20 et un Helio P25 est imperceptible. Inutile donc de chercher la petite bête… P20 ou P25, les deux font l’affaire.

Smartphone Doogee Mix (Helio P25)
PrixVoir l'offre la moins chère

Dimensions

Hauteur144 mm
Largeur76 mm
Épaisseur7,9 mm
Poids191 grammes
MatièresFaçade et dos en plastiverre
Cadre en aluminium

SoC

CPUMediatek P25
8 coeurs Cortex A53 à 2,49 GHz
GPUMali T880 à 900 MHz
RAM4 Go DDR4
ROM64 Go
Mémoire extensibleoui (Micro-SD) en utilisant l'un des deux emplacements SIM

Système d'exploitation

OSAndroid
Version7 (Nougat)

Écran

Diagonale5,5 pouces
Résolution1280x720 pixels
TechnologieAMOLED
Traitementnon

Connectivité

Double SIMoui (2 SIM Nano)
Normes réseau2, 3, 4G (bandes 1, 3, 7, 8, 20)
GPSoui, A-GPS
Wifi802.11 b/g/n
Bluetooth4.2
USBMicro-USB, USB OTG

Batterie

Capacité3 360 mAh, non-amovible
Autonomie en veille150 heures
Autonomie en appels5 heures

Appareil photo dorsal

Résolution16 mégapixels Samsung ISOCELL
Ouverture ƒ2.2
Autofocusoui (détection de phase)
FlashFlash LED

Caméra visio

Résolution5 Mégapixels
Ouverture ƒ2.2
Angle de 86°
Mode Beauté

Autres caractéristiques

Prise casqueJack 3,5mm
Haut-parleur1 sur la tranche inférieure
Radio FMoui
Capteur d'empreintesoui
Émetteur infra-rougesnon

Test du Doogee Mix Test du Doogee MixTest du Doogee Mix

Design : Un look Premium et des bordures d’écran réduites au maximum

C’est clairement sur le plan du design que le Doogee Mix marque la différence avec ses prédécesseurs ! Si les images annoncent un smartphone aux bordures d’écran réduites au maximum, la réalité est presque aussi alléchante avec des bordures latérales et supérieure franchement minces faisant passer tout autre smartphone pour démodé en une seconde… Certes, il existe bien une marge noire d’un millimètre environ autour de l’écran lorsqu’il est allumé mais cela ne gâche en rien l’expérience Bezel-less du Doogee Mix. J’adore !

Test du Doogee Mix

L’écran occupe près de 90% de la face avant. Ce score est à mettre en rapport avec les bordures, très minces de chaque côté mais aussi en haut.

Du coup, bordures d’écran ultra minces obligent, la caméra visio se retrouve en bas à droite. Au départ, cela déroute un peu au départ mais on s’y fait vite : Il faut tenir le smartphone à l’envers pour réaliser des selfies !

Test du Doogee Mix

Le bouton physique en bas, au centre, inspiré des modèles de chez Samsung, est en réalité un bouton tactile (il ne s’enfonce pas sous la pression) et abrite le capteur d’empreinte digitale.

Sur la tranche inférieure, on trouve une paire d’orifices mais seulement un renferme un haut-parleur. L’autre orifice abrite le micro pour les appels.

Test du Doogee Mix

Sur la tranche gauche, on trouve une trappe donnant accès aux emplacements SIM. Ce mobile accepte une SIM Nano et une SIM Micro simultanément. Par-contre, si vous souhaitez ajouter une Micro-SD, il faudra utiliser l’emplacement SIM Nano… Double SIM ou extension mémoire, il faut choisir…

Sur la tranche droite, on trouve les boutons de volume et marche/arrêt. Sachez qu’il est toutefois possible de réveiller le smartphone en double-tapant sur l’écran.

Test du Doogee Mix

Au dos, on trouve l’une des autres particularités de ce smartphone, son double capteur photo accompagné d’un flash LED. Le premier capteur est un modèle grand angle à ouverture ƒ2.2 provenant de chez Samsung et offrant une résolution de 16 Mégapixels. L’autre capteur est un modèle de 8 Mégapixels permettant de simuler un bokeh (flou d’arrière-plan).

Test du Doogee Mix

Question poids, le Doogee Mix n’est pas le plus léger puisqu’il dépasse les 190 grammes ! Ceci est sans doute dû à son énorme batterie de 3.360 mAh et à son châssis en métal.

Globalement, le Doogee Mix jouit d’une présentation soignée et de belles finitions. Le coloris bleu « Aurora Blue » fait son petit effet mais ce sont bien-sûr les bordures d’écran qui contribuent à donner à ce Doogee Mix tout son attrait. Si ce smartphone provient d’une marque qui a bâti sa réputation sur le Low-Cost, ce Doogee Mix marque franchement la différence et est vraiment Premium.

Écran : De l’AMOLED par Samsung, rien que ça !

Pour son écran, le Doogee Mix a eu la bonne idée de recourir à de l’AMOLED. Et pour élever encore un peu le niveau, il est allé directement piocher dans la banque de composants Samsung !

Du coup, ce smartphone offre une expérience visuelle de grande qualité avec des couleurs éclatantes, un champs de vision ultra large, un taux de contraste infini et des noirs d’une profondeur abyssale.

Là où ça pêche, c’est peut-être au niveau de la définition. En effet, ce Doogee Mix n’offre qu’une définition HD de 1280×720 pixels pour une diagonale de 5,5 pouces. La densité de pixels n’est donc pas au top mais je vous rassure, à l’usage, cela ne pose aucun souci de lisibilité. L’écran étant tellement contrasté, les images paraissent très détaillées et valorisées.

Sachez également que le niveau de luminosité maximale est plutôt bon. Je n’ai pas rencontré de souci pour utiliser le smartphone en extérieur.

Une option dans les paramètres permet de régler automatiquement la luminosité et cela se fait plutôt bien.

Interface : Android 7 presque Stock et de très bonnes idées

Test du Doogee Mix Test du Doogee Mix Test du Doogee Mix Test du Doogee Mix Test du Doogee Mix Test du Doogee Mix Test du Doogee Mix Test du Doogee Mix Test du Doogee Mix

Doogee m’avait habitué à livrer ses smartphones libres de toute surcouche. Si le Doogee Mix ne succombe pas à la mode des Launchers qui inhibent complétement Android, il faut noter tout de même de nombreux ajouts dans le Launcher Doogee comme la possibilité de changer de thème (des dizaines sont téléchargeables gratuitement), des modes d’affichage en fonction de vos usages, l’utilisation possible à une main, la possibilité de lancer des applications en dessinant des lettres sur l’écran en veille….

J’ai toutefois noté que certaines options ne sont pas traduites en français. Si vous êtes allergiques à la langue de Shakespear, cela pourrait vous dérouter quelque peu…

Grâce au CPU 8 cœurs cadencé à 2,39 GHz et aux 4 Go de RAM de ma version, la navigation dans les menus est toujours d’une extrême fluidité. Toutes les applications que j’ai installées comme des utilitaires de Benchmark se sont toujours lancées promptement et il est même possible d’ouvrir plusieurs lourdes applications sans le moindre plantage.

Il faut également savoir que ce mobile embarque de la RAM Samsung en DDR4. Cela profite non seulement à l’autonomie puisque ce type de mémoire consomme beaucoup moins mais cela profite également à la fluidité puisque ce type de mémoire est bien plus rapide que de la DDR3.

Performances : Le doute plane concernant le CPU mais ce smartphone déborde de puissance !

Pour son modèle haut de gamme, Doogee a fait confiance à l’un des leaders du marché, Mediatek. Bien que ce fondeur soit surtout connu pour ses puces pas chères équipant les terminaux premier prix, il faut reconnaître que ses derniers CPU ont tout des grands !

Dans ce Doogee Mix, on trouve un jeu de composants puissants qui feront tourner dans encombres toutes les applications, même les plus lourdes mais aussi les jeux derniers cri… Alors que le CPU est un modèle 64 bits à 8 cœurs ARM Cortex A53 cadencés chacun à 2,39 GHz, la partie graphique est confiée à un iGPU Mali T880 cadencé à 900 MHz. Tout cela ne serait rien sans les 4 Go de RAM de ma version de test et utilisant des puces DDR4. Il en découle un terminal qui déborde de puissance. Sans être le plus puissant du moment, ce smartphone parvient à offrir des performances de haut niveau, même dans les jeux 3D gourmands.

Quant à la dénomination du CPU, le doute plane… Alors qu’AnTuTu m’annonce un Mediatek Helio P25, CPUz lui, m’annonce un Mediatek Helio P20… J’aurais plutôt tendance à croire à un P25 sous-cadencé pour éviter la chauffe et préserver l’autonomie. Quoiqu’il en soit, ce smartphone délivre une magnifique expérience, que ce soit en usage courant ou pour le jeu. Tout va très très vite et c’est un réel plaisir.

Smartphone Doogee Mix (Helio P25) : Benchmarks
AnTuTu 6.054 077 points
PCMark3 890 points
3DMark Ice Storm Extreme10 952 points
3DMark Ice Storm Extreme (Graphics)9 984 points (56 fps)
3DMark Ice Storm Extreme (Physics)10 768 points (31,7 fps)
Epic Citadelle51,6 images/seconde @1184x720 pixels

Test du Doogee Mix Test du Doogee MixTest du Doogee Mix Test du Doogee MixTest du Doogee Mix Test du Doogee Mix

Photo : Deux capteurs au menu

Côté photo, Doogee a aussi eu le bon goût d’aller se servir chez Samsung ! On retrouve donc, sur ce Doogee Mix, un double capteur Samsung Isocell 16 + 8 Mégapixels avec autofocus, ouverture de ƒ2.2 et flash LED.

Test du Doogee Mix

La mise au point est ultra rapide. L’appareil est capable de reconnaître les visages de géotagguer les photos.

L’application photo propose une ergonomie très simple. Trop peut-être à mon goût puisqu’il n’existe pas de mode manuel ni de modes scène. On doit se contenter d’un mode HDR.

L’intérêt du double capteur réside dans le fait de pouvoir créer de magnifiques flous d’arrière-plan. En effet, avec un peu de maîtrise, on parvient à créer des clichés de qualité mais de là à rivaliser avec un reflex équipé d’une optique ultra lumineuse, il y a un monde…

Il n’en reste pas moins que ce capteur 16 Mégapixels se comporte très très bien et procure des clichés nets et colorés. Jugez-en par vous même avec ces photos prises par le Doogee Mix !

Exemples de photos prises avec le Doogee Mix

Test du Doogee Mix Test du Doogee Mix Test du Doogee Mix Test du Doogee Mix Test du Doogee Mix Test du Doogee Mix Test du Doogee Mix Test du Doogee Mix

Photos de la baie du Lavandou, prises depuis la pointe de Gouron à Bormes-les-Mimosas, dans le Var (France)

Vidéo : Captation en UHD

Pour la captation vidéo, le Doogee Mix propose l’ultra haute définition à 2,1 K. Néanmoins, dans cette résolution, le nombre d’images par seconde ne permet pas de garantir une fluidité excellente. C’est pourquoi je trouve le mode HD 1080P bien meilleur. Il offre à la fois un piqué satisfaisant et une bonne fluidité.

Que ce soit en terme de colorimétrie, de gestion de l’exposition ou de fluidité, les vidéos du Doogee Mix sont de très bonne qualité et concurrencent aisément les smartphones de grande marque.

Dommage que le capteur du Doogee Mix ne soit pas stabilisé car la captation aurait été parfaite !

Exemples de vidéos prises avec le Doogee Mix

Autonomie : Un accumulateur qui promet 2 jours d’autonomie

Question autonomie, le Doogee Mix s’en sort avec les éloges !

Son accumulateur affiche une capacité respectable de 3 360 mAh qu’il sera facile de recharger avec le chargeur rapide 5V 2A fourni. Il est en effet possible de recharger la batterie à 70% en 30 minutes !

Test du Doogee Mix

Une fois chargé à 100%, ce smartphone est capable de fournir jusqu’à 11 heure de lecture vidéo, Wifi activé ! Si ce score ne vous parle pas, sachez qu’en usage traditionnel, ce smartphone permet de tenir bien plus qu’une journée.

J’ai plusieurs fois terminé avec 60% d’autonomie restante et j’ai même réussi à tenir 2,5 jours en utilisant le Doogee Mix raisonnablement. Ce score classe donc le Doogee Mix parmi les meilleurs élèves.

Conclusion : Le low-cost qui monte, qui monte

Test du Doogee Mix

Voilà un smartphone qui ne laissera personne indifférent. S’il n’est pas le plus puissant et s’il ne dispose pas d’un écran Quad HD, le reste de sa fiche technique est au top, surtout compte tenu du prix… En effet, pour un budget « raisonnable » d’environ 200 €, vous disposez ici d’un terminal puissant, au look très travaillé, à la finition Premium, à l’écran AMOLED Samsung globalement très bon et dôté d’un appareil photo performant. Ce qui frappe surtout sur ce modèle est l’intégration de l’écran sans bordures (Bezel-less) et qui procure un réel sentiment de luxe pour une fraction du prix d’un modèle haut de gamme d’une grande marque. Reste qu’en France, la marque Doogee souffre d’un léger manque d’image et de reconnaissance mais nul doute que ce Doogee Mix comblera cette attente avec son physique réussi.

Les « Plus » :
+ Look original, matériaux satisfaisants
+ Terminal performant
+ Écran AMOLED très bien intégré, lumineux et coloré
+ Autonomie dans la moyenne haute
+ Appareil photo convaincant

Les « Moins » :
– Manque d’image de la marque
– Double SIM OU extension de la mémoire interne, il faut choisir
– Poids légèrement supérieur à la moyenne

Prix & offres : Où trouver le Doogee Mix pas cher ?

Le Doogee Mix est disponible sur la plupart des sites de vente en ligne. Inutile de prendre des risques à acheter sur un site chinois car le Doogee Mix est vendu sur Amazon avec la traditionnelle garantie « Satisfait ou remboursé pendant 30 jours ».

Summary
product image
Author Rating
1star1star1star1star1star
Aggregate Rating
5 based on 1 votes
Brand Name
Doogee
Product Name
Mix
Price
EUR 199
Product Availability
Available in Stock

Share This:

Une question sur ce modèle ? Venez sur le FORUM
  • Hack and tips G00dN3ws

    En fait si extension de mémoire possible. Un des deux emplacement sim permet l ajout d une micro SD il me semble. Faut choisir dual sim ou memoire

    • Bonjour,

      Merci pour cette information. J’avais un doute mais dans les spécifications, ce n’était pas spécifié ainsi.
      Je vais essayer de ce pas.
      Du coup, ce Doogee Mix marque encore des points !
      Je mettrai à jour mon test.
      Merci de l’intérêt que tu as accordé à sa lecture.
      Passe une bonne journée.

  • Eddy Vanon

    Personnellement je l’ai acquis , très bonne fluidité du téléphone mais la ou il pêche beaucoup , et ca personne en parle mais c’est la qualité du son qui est très faible … pour un téléphone , c’est quand même pas mal embêtant ….

    • Bonjour Eddy,
      Quand tu dis que la qualité du son est faible, tu parles de l’écouteur du combiné ou du haut-parleur ? Je n’ai pas remarqué cela dans les deux cas. Peut-être ton exemplaire a-t-il un souci ? J’ai un ami qui a eu le souci avec un LG G4 (écouteur faiblard remplacé en SAV gratuitement).
      Bonne fin de journée

  • manum

    Je l’ai depuis 15 jours, quelques remarque relativement a ce que j’ai lu :

    C’est 2 nano sim, pas d’emplacement micro malheureusement contrairement à ce qu’indique l’article.

    La SD + sim ok, mais 2 sim pas de SD, je confirme.

    Faute de charge rapide moi il remonte a raison d’1% / minute, donc le 70% demande 1h10, pas moins, un peu plus lent sur la fin donc 2h environ la charge complète pour une batterie vide.

    Deux jours pour une charge oui si on pompe pas trop, les 11 h de lecture vidéo j’y crois pas.

    Le CPU p20 ou p25 je sais pas, cpu z dirait plutôt p20, mais il dit aussi que c’est un xiaomi mi mix … a vous de voir si vous le croyez ou pas! 🙂

    Le son est pas mal, rien a dire selon moi, mais il faut bien placer le téléphone, puisque l’écouteur vraiment tout en haut.

    Perso j’aime pas leur lanceur, mais j’ai vite remis celui que j’utilisais avant.
    Les logiciels maison m’ont surtout dérangés, un décrochage automatique par exemple que j’avais mis pour voir et que j’ai eu du mal a retrouver pour le désactiver car il décrochait tout seul sans que je fasse rien.
    Je regrette que les menu de basse, appel, paramètre, etc soient resté sur fond blanc, avec l’oled c’est dommage, pas encore trouvé comment le faire moi même, et j’attends de pouvoir le bidouiller en passant par là :
    https://forum.xda-developers.com/android/general/doogee-mix-development-support-t3632785
    C’est encore incomplet, il manque le recovery, mais média-tech est bidouillable depuis linux, gros avantage pour moi.

    Enfin j’ai eu un bon téléphone à un prix qui fait mal à la concurrence : 140 € (acheté en aout 2017 chez DX) livraison comprise avec coque et film déjà posé sur l’écran mais trop petit comme sur les photos de cet article. 🙂

    Difficile de râler a ce prix là, surtout quand le téléphone s’avère plus que satisfaisant à tout point de vue, si, si.

    Je valide les « plus » et « moins » de l’article, sauf le manque d’image qui est un plus selon moi 😉
    Et j’ajoute dans les moins leurs logiciels maison, et dans les plus la légèreté de l’installation fournie.

    • Bonjour Manum,

      Merci de prendre le temps de donner ton retour d’expérience sur ce smartphone.

      Je viens de faire la correction concernant le format de carte SIM. La modification peut mettre quelques minutes à être visible 😉

      Tu n’aurais pas eu un chargeur rapide dans ta boîte ? Avec un chargeur 1Ah, effectivement, il faut plus que 2h pour charger complétement la batterie… Essaye de te procurer un chargeur de 2Ah, ce n’est pas encore du QuickCharge mais ça fonctionne bien.

      Pour ma part, en cycle de croisière, je tiens facilement les deux jours… Mais il faut dire que mon smartphone me sert essentiellement à passer des appels en BT, 10-20 SMS / jour, synchro des Emails activés… Je joue peu, je surfe peu…

      Honnêtement, P20 ou P25, la différence est quasi imperceptible en usage quotidien… ça ferait plaisir au Geek averti de savoir qu’il a un P25 au lieu de P20 mais ça ne changera pas les performances du tout au tout…

      Je n’aime pas non plus leur lanceur… Surtout l’espèce de compagnon vituel qui se balade devant l’écran d’accueil…

      Complétement d’accord pour les fonds blanc. Samsung et Apple s’y sont mis, tout le monde veut copier mais sur AMOLED, c’est pas sympa pour la batterie…

      Merci de l’intérêt que tu as accordé à mon test et de ta position assez semblable à la mienne… Ça me rassure finalement.

      • manum

        Bonjour Pierre-Henri et merci a toi pour cet article. 🙂

        Si, j’ai bien un chargeur 2Ah, mais il ne charge pas à plus d’1% par min, même en utilisant un autre chargeur 2Ah, donc ça viens bien du téléphone … une fonction désactivée ?

        Le compagnon virtuel qui sert juste à choisir le thème se désactive :
        _Appuie long sur le fond d’écran
        _paramètre du lanceur
        _freeme le sait sur la page d’accueil
        Il faut désactiver cette ligne que seul inintelligence artificielle qui l’a créée peut comprendre 🙂

        Pour continuer sur les logiciels :
        Impossible de changer le code pin car le logiciel « boite a outils sim » non désinstallable ne fonctionne pas.
        Le lanceur m’a bousillé la possibilité d’utiliser un écran de fond animé (j’aimais bien les earth live, il en existe plein de versions, qui me montrait la terre et la couverture nuageuse en temps réel, au début ça marchait, j’ai été voir les fond d’écran depuis « freeme », et pshout, fini, plus rien, les logiciels bug si on les lances, même depuis un autre lanceur!)

        C’est dommage que Doogee se soit mi a essayer de copier les « grand » en proposant une surcouche, ils ont buggé des choses qui marchaient bien.

        Vu le pris je m’attendais à des déconvenues, et elles sont minimes pour un téléphone low cost qui viens tout juste de sortir.

        Ça reste techniquement un assemblage de bons composants qui parait bien fait et n’attends plus selon moi qu’une « rom custom » qui va bien (comme celle là: https://lineageos.org/ ) ce qui existe déjà 🙂 … mais en russe 🙁 => http://proshivkis.ru/?p=doogee-mix-4-lineageos-14-1

        Affaire à suivre …

        • J’ai déjà eu le souci avec un téléphone qui, pourtant branché à un chargeur 2Ah, ne se chargeait qu’à 1% par minute. Le souci peut venir du smartphone qui contrôle le courant d’entrée… Le souci peut aussi venir du câble que tu utilises. Un câble de mauvaise qualité peut ralentir fortement la charge. Avec ce genre de câble, plus de souci : http://amzn.to/2kbHwzY (Et en plus, la fiche Micro-USB est réversible ! Un luxe ! 🙂 )

          Je ne connais pas les fonds d’écran animé dont tu parles, ça a l’air top. Mais si ça ne fonctionne pas sur le Doogee, ça peut effectivement venir de la ROM de d’un oubli des développeurs (?). Car finalement, la ROM du Doogee Mix est plus ou moins stock mais semble modifiée à pas mal d’endroits, à la va-vite parfois même… Les traductions ne français ne sont même pas toujours renseignées.

          Mais comme tu le dis si bien, vu le prix, il ne faut pas s’attendre à un smartphone ultra abouti. C’est bien mieux que ce qu’on trouvait dans la même fourchette de prix il y a ne serait-ce qu’un an ou deux. Mais hélas, cela reste du low-cost et donc, tout n’est pas parfait.